Tout d’abord, désolé du temps que j’ai mis à donner des nouvelles. Le printemps arrive à grand pas et le travail ne manque pas, à la fois au jardin botanique mais aussi dans mes activités d’animation que ce soit pédagogiques dans les structures scolaires ou avec les sorties botaniques publiques et privées.

Au jardin, après avoir fait creuser la mare et 100 trous, j’ai planté en urgence une vingtaine d’arbres fruitiers en “racines nues” (c’est à dire tout nu les racines à l’air, sans pot, et il faut le faire avant la sortie des feuilles), hors comme quelques années déjà le printemps est en avance et les arbres aussi. Pêcher, abricotier, poiriers, pommier, caraganiers, arbres de Judée, Sureau à gros fruits, mûriers, amélanchiers, que j’ai acheté à un collègue pépiniériste local sont déjà à leurs places définitives.

Je viens de recevoir une bonne partie d’autres arbres à planter: kumquat, mandarinier, grenadiers, jujubiers, ragouminier, figuier à fruits blancs. Et encore pas mal d’arbustes et de lianes que je ne nomme pas pour ne pas encombrer le texte. J’attends encore des arbres !

Ci dessous la petite histoire en image:

 

Voici comment était le terrain du futur jardin avant le commencement des travaux

 

Ce n’était pas de la tarte mais j’ai trouvé quelqu’un pour creuser la mare et les trous au prix que j’estimais juste, et il a été très efficace. Il n’aime pas être pris en photo mais le voilà au petit matin, la semaine dernière:

 

Et voilà le résultat, pour l’instant peu esthétique, les voisins qui passent quand je suis en train de planter m’ont dit qu’à priori il avaient pensé à un champ envahi de taupes géantes.

 

Certains arbres “débourrent” déjà comme ici ce cognassier “Champion”, il était donc urgent de le planter.

 

Il me reste encore quelques “racines nues” à planter. Heureusement de variétés au réveil plus tardif.

 

Sinon le ruisseau a repris un cours normal après les inondations de cet hiver et les piscines naturelles qui jouxtent le terrain ont retrouvé leur couleur turquoise.

 

Si vous êtes à proximité, disponibles et intéressés je fais deux chantiers où chacune et chacun sont invités à venir. Il s’agit des dimanches 14 et 28 mars. RDV à 14h sur le terrain dont voici la localisation par rapport au gouffre de Lantouy, venez avec votre pelle si vous en avez une, et si vous avez des questions je suis joignable au 06 28 33 16 13 :

Encore merci pour votre soutien ! Grâce à vous cette belle ambition plurielle prend forme et laisse envisager un beau jardin bientôt fleuri 🙂

 

Jean-Charles